Guide complet sur le choix de chaussures de sécurité

Imposée par la loi, le port des chaussures de sécurité est une obligation à laquelle les salariés d’une entreprise doivent impérativement se soumettre. Les accidents du travail ne sont pas inexistants et la jurisprudence regorge de faits liés au non port de chaussures de sécurité ou de chaussures inadéquates. C’est l’environnement et non les actes des salariés comme on pourrait le penser, qui cause les blessures et les accidents.
Pas d’excuse donc, le port des chaussures de sécurité est une condition essentielle pour travailler dans de bonnes conditions. 

Les différents types de chaussures de sécurité

Selon la profession exercée, la paire de chaussure de sécurité ne sera pas la même. Les modèles se déclinent en plusieurs versions. Dans une version classique, les chaussures sont hautes, imperméables et résistantes au choc, ainsi les pieds sont protégés contre les chocs violents, antidérapants et au secs. On pense aux professions qui s’exercent en extérieur comme les maçons, les travailleurs sur les chantiers de constructions mais aussi les charpentiers, les menuisiers… 
S’agissant des techniciens de surface ou des techniciens de laboratoire ceux-ci auront des chaussures de sécurité en caoutchouc, antidérapantes. 
Les chaussures se déclinent aussi en baskets de sécurité, ou bottes pour les jardiniers par exemple. Les sabots et les mocassins sont employés dans les cabinets médicaux mais aussi dans un environnement froid et glissant comme les pièces froides dans les supermarchés. On veille à ce que le pied soit bien maintenu mais aussi à la respirabilité de la semelle. Pour ceux qui marchent beaucoup, la cheville doit être couverte et la chaussure légère. Le confort, la voûte plantaire, le maintien et les talons ne doivent pas être négligés.

Guide complet sur choix chaussures sécurité

Les différentes normes

Selon le métier que l’on exerce, des normes existent et divergent pour les chaussures de sécurité. S’il est primordial d’analyser ses besoins et d’évaluer les risques du métier, des normes sont là pour guider le salarié. Ces normes sont au nombre de trois. 
En premier lieu, on trouve la paire de chaussure EN 345 S1, ses caractéristiques principales sont des embouts de protections résistant à un choc de 200 joules et une surface et intérieur cuir. 
S’agissant de la norme EN 345 S2, elle reprend celles de la norme S1 mais ces chaussures sont résistantes à l’absorption et à la pénétration de l’eau. Idéal pour les plombiers, les maçons et les conducteurs d’engins. 
Reste la norme EN 345 S3, qui est conçue pour éviter les perforations et qui est dotée de crampons. Pour éviter les glissements, ce sont les chaussures à la norme XPS 73-012 qu’il faudra adopter. 

Sécurité et confort sont les maîtres mots pour travailler dans des bonnes conditions et conformément à la loi. Les normes sont des références qu’il ne faut en aucun cas négligé et ce en fonction de son métier.