Transport & Logistique : 2016 sur les chapeaux de roues

logistiqueEllisphere, expert en data marketing et en information décisionnelle, a dévoilé les résultats d’une étude sur le secteur du transport & logistique en France et tout laisse à croire que l’on assiste à une dynamisation du secteur, si l’on regarde le nombre de créations d’entreprises dans le domaine, extrêmement important en 2016.

Un secteur créateur d’entreprises…

Les chiffres l’attestent, le secteur du transport & logistique ne connait pas la crise : on dénombre 30 000 nouveaux acteurs pour l’ensemble du secteur en 2016, soit deux fois plus que l’année précédente.

Le chiffre d’affaire global pour l’ensemble des entreprises du secteur s’évalue à environ 192 000 millions d’euros, dont la moitié (52%) revient au secteur du transport terrestre. Aussi, l’étude révèle que 62% de l’activité a été réalisé par des entreprises de plus de 250 salariés.

Au total, ce sont 164 000 établissements qui se partagent le marché en 2016.

Si vous êtes en recherche d’emploi dans ce secteur d’activité, voici le top 5 des villes qui emploient le plus de salariés : Tremblay-en-France avec 32 000 salariés, Paris qui compte 27 000 salariés, vient ensuite Le Mesnil-Amelot, Roissy-en-France et en 5ème position Toulouse avec 8 600 salariés.

… Qui peine à recruter

Petit ombre à ce tableau idyllique d’un secteur générateur d’activité : des difficultés de recrutement se font sentir dans la branche. Pour pallier à cette pénurie de candidats, un partenariat a récemment été mis en place entre l’AFT (Association pour le développement de la formation dans les transports et la logistique) avec l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) afin de mieux accompagner le recrutement et faire bénéficier au secteur du transport et de la logistique de son expertise et de ses outils.

Un secteur qui mute en permanence

Nombreuses sont les transformations qui sont apparues dans le secteur de la logistique & transport au cours de ces dernières années. En effet, l’adaptation a été le mode d’ordre pour faire face notamment aux nouveaux modes de vie ainsi qu’aux nouvelles habitudes de consommation liées à la mondialisation.

Afin de faire face aux problématiques logistiques, des logiciels de gestion des flux ont fait leur apparition dans les entreprises. Parmi ces outils, le logiciel WMS (Warehouse Management System) va permettre à son utilisateur d’avoir une visibilité totale, à la fois quantitative et qualitative, sur l’état des stocks, les zones de préparation ou encore sur les espaces de stockage. Il va ainsi gagner en efficacité sur le pilotage de l’activité en entrepôt et à terme réaliser des gains de productivité.

S’adapter est la clé de la réussite dans un secteur qui doit sans cesse composer avec les changements de société.