Les matériaux utilisés pour la fabrication des ressorts

Il existe différents types de ressorts qui diffèrent par leur forme, leur utilisation et par les matériaux qui sont utilisés pour leur fabrication. Ces derniers sont notamment soigneusement sélectionnés pour assurer la qualité et les performances de chaque pièce.

Présentation succincte du ressort

Lorsque quelqu’un nous parle de ressort, l’image qui nous vient tout naturellement est généralement celle d’un fil de fer enroulé sur lui-même et de forme hélicoïdale. Pourtant, cette pièce mécanique peut prendre une forme conique, ronde ou carrée en fonction de sa destination. Il existe également des ressorts plats qui sont présentés en forme de lames et qui sont utilisés enroulés ou non. Enfin, on trouve également des ressorts spéciaux, dont la présentation n’a rien à voir avec le ressort, mais qui en assument toutefois le rôle.

Par ailleurs, les rôles du ressort, quel que soit son type sont souvent les mêmes : absorber une force mécanique qui lui est appliquée ou la rendre. Les ressorts sont souvent fabriqués en série ou sur mesure pour des besoins spécifiques. En fonction de sa destination, le fabricant de ressort sur mesure choisira le matériau adapté, et le procédé adéquat.

Quels sont les matériaux adaptés à la création de ressorts ?

Le matériau le plus commun utilisé pour la fabrication des ressorts est le métal : l’acier, le cuivre, le laiton, ou d’autres alliages métalliques qui sont choisis pour leurs propriétés mécaniques et leur résistance aux agressions thermiques ou chimiques. Mais d’autres éléments sont également employés à savoir :

  • Les matériaux composites créés avec un mélange de fibres et de résines : Les ressorts en matériaux composites sont très performants. Ils sont légers, silencieux et résistent bien aux produits corrosifs. Utilisés dans des conditions optimales, ils peuvent durer très longtemps. Ils sont très appréciés dans les industries chimiques.
  • Les élastomères : Les ressorts en élastomères (ou en caoutchouc) font partie des ressorts spéciaux. Il s’agit généralement de rondelles élastiques ou d’éléments de calage sur des systèmes mécaniques. Ils peuvent être créés pour être bien ou peu élastiques et offrent une excellente capacité d’absorption des chocs.
  • Le gaz : Les ressorts à gaz se présentent sous la forme d’un tube étanche comprenant un système piston/coulisse. Il y est injecté un gaz comprimé et de l’huile. Les capacités de compression du gaz détermineront les performances en absorption et en restitution de la force appliquée du ressort. Ils sont également appelés vérins à gaz et équipent les dispositifs de fermeture et d’ouverture de portes, de malles de véhicules ou de trappes de désenfumage.